De l’eau pour les éléphants, Sara Gruen

De l’eau pour les éléphants, Sara Gruen

L’histoire

Ce roman pas comme les autres a une histoire exceptionnelle : en quelques mois, il a fait d’un auteur inconnu un véritable phénomène d’édition, le coup de cœur de l’Amérique. Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l’envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités.
Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène la belle écuyère, et Rosie, l’éléphante que nul jusqu’alors n’a pu dresser, dans un improbable trio.
Plus qu’un simple roman sur le cirque, De l’eau pour les éléphants est l’histoire bouleversante de deux êtres perdus dans un monde dur et violent où l’amour est un luxe.

Mon avis

Voilà un livre qui tient ses promesses : le style est agréable, l’intrigue originale et le contexte historique très intéressant puisqu’il offre une plongée dans l’Amérique des années 30, dans l’univers si particulier des cirques… J’ai trouvé certaines anecdotes proprement hallucinantes, et pourtant la plupart d’entre elles sont véridiques ! (voir les notes de l’auteur, un bonus de qualité à trouver à la fin du livre).

J’ai particulièrement apprécié les chapitres qui avaient pour héros le Jacob de 90 (ou 93 ans), criants de vérité. Et puis bien sûr, je n’ai pas été insensible à l’histoire d’amour inattendue entre Jacob et Mylène, aussi romantique que semée d’embûches…

Au final, s’il fallait faire une remarque négative (mais vraiment une toute petite, histoire de pinailler), je dirais simplement que pour une fois, j’aurais apprécié plus de descriptions… et que le livre soit plus long, car j’ai eu du mal à le refermer !

 

De l’eau pour les éléphants, de Sara Gruen, Livre de Poche, 480 pages, 7,10€.

Vous aimerez peut-être...

2 Replies to “De l’eau pour les éléphants, Sara Gruen”

  1. Je l’ai lu l’année dernière et il m’en reste un très bon souvenir, il y a eu une adaptation cinématographique. Je me la suis procurer et n’ai pas pris le temps de la visionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow