First Love, James Patterson

First Love, James Patterson

L’histoire

Axi, seize ans, est une fille bien sage et bonne élève. Surtout pas du genre à s’attirer des ennuis. Alors, forcément, quand elle propose au beaucoup moins raisonnable Robinson, son meilleur ami, de sécher les cours et fuguer pour traverser les États-Unis, il n’en croit pas ses oreilles. Il se laisse finalement convaincre quand il comprend que le projet de son amie est mûrement réfléchi : des étapes sont prévues, elle a rassemblé du matériel et surtout économisé depuis cinq ans en faisant du baby-sitting pour payer les trajets d’autocar et les dépenses courantes. Robinson, secrètement amoureux, accepte. Il modifie cependant la nature du voyage en volant une Harley Davidson. Puis, il volera une voiture, et ainsi de suite. Rapidement grisés par le vent d’indépendance qui souffle sur leur épopée, les adolescents laissent les problèmes de leur quotidien loin derrière eux. Jusqu’au jour où…

Mon avis

Je dois vous avouer que j’ai volontairement tronqué la dernière phrase du résumé. Parce que bonjour le spoil ! Tout comme la dédicace de l’auteur (et pourtant Simi nous avait prévenus dans l’un de ses updates YT) mais bon, entre temps j’ai oublié, je l’ai lue et le mal était fait. Ce qui ne m’a pas empêchée d’adorer First Love cela dit, mais j’aurais préféré ne pas avoir cette “information” d’entrée de jeu.

First Love, c’est donc l’histoire de deux adolescents, Axi et Robinson, qui laissent tout derrière eux pour se lancer dans un road trip plus ou moins improvisé. Ils vont sillonner les États-Unis, partager des moments et des sentiments nouveaux, faire d’étonnantes rencontres, vivre des aventures un peu folles… jusqu’au jour où malgré tout, la réalité va se rappeler à eux et assez brutalement.

J’ai adoré ce roman pour lequel j’ai eu un joli coup de cœur. A commencer par l’objet-livre qui intègre des photos en noir et blanc illustrant les lieux visités, les anecdotes racontées, les sentiments partagés… Un vrai plus qui apporte du charme à une histoire qui n’en manque pas ! Axi et Robinson sont tout mignons, à tâtonner avant de se dévoiler leurs sentiments, puis terriblement touchants quand ils sentent que leur aventure touche à sa fin.

L’écriture de James Patterson est simple mais puissante et rappelle la force des premières fois mais aussi l’importance de vivre sa vie comme s’il n’y avait pas de lendemain. Le côté “histoire vraie” du roman m’a émue également, et j’ai été séduite par cette visite édulcorée de coins mythiques de l’Amérique, que ce soit Hollywood, Las Vegas ou ces villes un peu paumées qui nous font quand même rêver. Pour toutes ces raisons, First Love est un récit qui vaut le détour…

 

First Love de James Patterson, Hachette Romans, 336 pages, 15,90 €.

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow