J’adore New York, Isabelle Laflèche

J’adore New York, Isabelle Laflèche

L’histoire

Décrocher un job dans un grand cabinet d’avocats new-yorkais : pour Catherine Lambert, la petite frenchie, c’est un rêve. Manhattan, ses lieux branchés, ses boutiques fascinantes pour une accro du shopping… Mais dès qu’elle pose le pied à New York, tout part en vrille. Sa patronne ? Une hystérique ultra-exigeante. Ses clients ? Des types lubriques aux égos surdimensionnés. Ses collègues ? Des assoiffés de pouvoir prêts à tout. Heureusement que dans cet enfer, Catherine peut compter sur Rikash, son assistant indien qui la sort des situations les plus délicates. Et puis il y a ce riche homme d’affaires pour qui elle a le béguin : avec lui, c’est limousines, spas, haute couture et soirées chics ! Mais si cette histoire, comme tout dans cette ville, n’était que de la poudre aux yeux ?

Mon avis

Quel plaisir de découvrir la plume d’Isabelle Laflèche qui sème un vent de fraicheur sur la chick lit ! Avec J’adore New York, j’ai passé un excellent moment de lecture dans un univers à la croisée de ceux dépeints dans le roman Le diable s’habille en Prada et la série Suits qui se déroule dans un grand cabinet d’avocats d’affaires où tous les coups sont permis. Et le mélange de ces deux mondes – la mode et le droit – fonctionne à merveille.

Dans ce premier tome, on fait la rencontre de l’avocate française Catherine Lambert qui vient d’intégrer un éminent cabinet new-yorkais dans lequel elle rêve de devenir associée. Sauf qu’entre les collègues aux dents longues, les clients pervers et/ou manipulateurs, et sa passion sans faille pour la maison Dior, notre héroïne ne sait plus trop où elle en est ni ce qu’elle veut vraiment. Malgré une carrière parfaite et une vie pleine de privilèges, aurait-elle fait fausse route ?

Entre des dossiers plus ou moins complexes à gérer, une liaison inappropriée avec un businessman presque trop parfait et un quotidien survolté dans la ville qui ne dort jamais, Catherine va finalement mener la quête de toutes les jeunes femmes de son âge et finir par se poser les bonnes questions.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui nous entraine dans les hautes sphères d’un cabinet d’avocats, tout en nous partageant les petits plaisirs d’une éternelle accro du shopping qui ne sort jamais sans porter quelques gouttes de J’adore de Dior, forcément. Catherine est une femme moderne, intelligente et ambitieuse, mais elle fait aussi des erreurs et nous dévoile ses failles et ses doutes, ce qui la rend d’autant plus attachante. Sa relation avec Rikash en est la preuve, et j’ai hâte de retrouver cet improbable duo dans de nouvelles aventures aux quatre coins du monde !

 

J’adore New York d’Isabelle Laflèche, City Editions, 352 pages, 18,50 €.

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow