Mes dernières lectures #3 – Poésie, Poplait et Polar

Mes dernières lectures #3 – Poésie, Poplait et Polar

Cela fait un petit bout de temps que je n’ai pas partagé avec vous mes dernières lectures, aussi je vais y remédier en vous donnant mon avis sur trois ouvrages très différents. Au programme de ce nouvel article, vous trouverez donc de la poésie, de l’humour et du suspense…

IMG_7177

books and butterfly courbe

lait et miel de Rupi Kaur,

paru aux Éditions Charleston

Présentation

voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans
voici mon cœur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

– rupi kaur –

Mon avis

Impossible de passer à côté du phénomène littéraire que représente lait et miel, ce recueil de poèmes en prose qui a séduit des milliers de femmes à travers le monde avant d’arriver en France grâce aux Éditions Charleston.

Je lis rarement de poésie mais les textes de Rupi Kaur sont vraiment très accessibles, et engagés dans une optique féministe qui ne peut que nous toucher. À travers ses poèmes, l’auteure dépeint justement une féminité sans fards, belle et “brute”, entre violence, amour et guérison.

Rupi Kaur évoque l’éveil des sens aussi bien que le viol, la beauté de l’amour mais aussi son côté obscur qui peut se montrer tellement destructif. De ses textes se dégage quelque chose de pur, de vrai, et je suis admirative devant la maturité et la sagesse dont fait preuve cette jeune femme qui n’est âgée que d’une vingtaine d’années.

Je dois avouer que j’ai été davantage touchée par le fond que par la forme (la prose n’est pas ma tasse de thé) et si certains textes sont à couper le souffle, d’autres m’ont semblé un peu faciles, trop courts, comme autant de pensées personnelles qu’elle aurait pu confier à un journal intime et qui n’ont pas spécialement d’intérêt pour le lecteur.

C’est un ouvrage que je vous invite néanmoins à découvrir, pour y piocher des paroles d’une grande sagesse, des mots bienveillants qui laissent leur empreinte et auxquels on repense bien plus tard.

Ma note : 4/5

books and butterfly courbe

La solitude du gilet jaune de Zoé Brisby,

paru chez City Éditions

L’histoire

C’est le grand jour ! Ce matin, une employée modèle de la firme Poplait, une trentenaire qui ne vit et ne respire que pour le géant du yaourt, doit présenter un dossier capital au grand patron. Manque de chance, un pneu de sa voiture crève.

Bloquée au bord de la route, alors que le dépanneur tarde, les rencontres improbables s’enchaînent. Un clochard philosophe, une mamie fan de vodka, un neurochirurgien croisent son chemin pour le meilleur… et pour le pire  !

Pendant que son ami Marc fait tout pour empêcher sa patronne hystérique de la renvoyer, la jeune femme comprend que dans son obsession à réussir sa vie professionnelle, elle a peut-être laissé le bonheur filer entre ses doigts. Une panne et un gilet jaune peuvent vraiment vous faire réfléchir…

Mon avis

Si vous cherchez une lecture légère, drôle et complètement décalée, La solitude du gilet jaune de Zoé Brisby est fait pour vous. J’ai passé un très bon moment avec ce roman qui se déroule pourtant en grande partie au bord du périphérique parisien – on a connu plus glamour !

Mais l’héroïne enchaine les rencontres improbables et un peu surréalistes, qui m’ont donné le sourire à de nombreuses reprises. L’humour est sans conteste l’atout majeur d’une histoire qui ne manque certainement pas de fantaisie.

Même si l’intrigue tient en une phrase et si le dénouement est un peu facile à mon goût, mon avis sur ce récit reste très positif et je ne peux que vous le conseiller pour vous offrir une petite parenthèse de douce folie, à regarder passer les voitures tout en méditant sur le sens de la vie aux côtés de personnages très attachants.

Ma note : 4/5

books and butterfly courbe

Échange fatal de Siobhan MacDonald,

paru chez l’Archipel

L’histoire

Pour les vacances de la Toussaint, Kate et Hazel décident d’échanger leurs domiciles.
Kate est irlandaise et pense qu’une semaine à New York sera salvatrice pour son couple et sa famille.
Hazel vit à Manhattan et rêve de retourner à Limerick, sur les terres de son enfance, avec son mari et leurs deux enfants.
Mais les vacances idylliques virent au cauchemar. Quand s’ouvre ce roman, un coffre de voiture se referme. À l’intérieur, le cadavre d’une femme…

Mon avis

Malgré son pitch intrigant autour d’un échange de maison qui vire au drame, Échange fatal a été pour moi une petite déception. Même si je l’ai lu pendant les vacances de la Toussaint pour me mettre dans une ambiance propice à ce genre de récit, je n’ai pas vraiment été conquise et j’ai eu du mal à le terminer.

J’ai trouvé les chapitres introductifs plutôt longuets, le rythme assez lent, le suspense finalement peu présent. Il y a très peu de rebondissements, si ce n’est une révélation banale qui va pourtant précipiter le destin des deux familles mais là encore, je n’ai pas été convaincue.

L’auteure a pour moi cédé à la facilité d’un final explosif mais expéditif, reposant sur de grosses ficelles dignes d’un scénario hollywoodien. D’ailleurs la comparaison avec un célèbre thriller sorti à la fin des années 80 s’impose presque d’elle-même…

C’est vraiment dommage car tous les ingrédients étaient réunis pour nous offrir une version “thriller psychologique” du film The Holiday. C’était en tout cas ce que j’avais imaginé à la lecture du résumé et ce que j’aurais aimé trouver dans ce roman qui parvient néanmoins à nous faire visiter un coin d’Irlande en même temps que la fascinante ville de New York.

Ma note : 2/5

books and butterfly courbe

Et vous, avez-vous lu l’un de ces livres ? Qu’en avez-vous pensé ? Je serais curieuse de lire vos impressions mais aussi vos recommandations de lectures ! N’hésitez pas à partager tout cela avec moi en commentaire 🙂

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow