Mes dernières lectures #5

Mes dernières lectures #5

Un petit update bien de saison, voilà ce que j’ai en tête pour vous aujourd’hui avec cette sélection de romans parus aux Éditions Charleston, à lire au coin du feu, en écoutant souffler le vent et en savourant une bonne tasse de chocolat chaud. Vous êtes installés confortablement ? Alors, c’est parti !

image1(5)

books and butterfly courbe

Une nouvelle chance de Debbie Macomber,

paru dans la collection Diva

L’histoire

Times Square, le soir du Nouvel An.

Lucie et Aren se rencontrent par hasard. Le coup de foudre est immédiat ! Mais très vite, un coup du sort les sépare, les laissant sans aucun moyen de reprendre contact. Un an plus tard, Lucie est chef d’un nouveau restaurant au succès retentissant et Aren travaille pour un grand quotidien de la ville. Malgré tous les mois qui ont passé, ils n’ont jamais oublié cette belle soirée – et Shirley, Goodness, Mercy et Will, leurs anges gardiens, non plus. Pour aider le jeune couple à se retrouver, ils vont cuisiner un projet fou : mélanger un grand amour, une seconde chance et une bonne pincée d’espièglerie…

Mon avis

J’apprécie énormément les romans de Debbie Macomber que j’ai découvert avec La maison d’hôtes, le premier tome de la série Retour à Cedar Cove. Ce sont pour moi des valeurs sûres pour passer un moment de lecture “cocooning” dans un cadre agréable, en compagnie de personnages attachants que l’on a l’impression de connaître depuis toujours.

Avec Une nouvelle chance, la magie opère une fois encore, d’autant que le récit commence à un moment particulièrement festif puisque nos personnages principaux se rencontrent et tombent amoureux la nuit du Nouvel An, poussés l’un vers l’autre par Will, un ange novice un peu trop zélé.

Si je n’ai pas trop accroché justement avec les passages mettant en scène Shirley, Goodness, Mercy et Will qui observent les humains depuis les nuages (même en étant une inconditionnelle des téléfilms de Noël, c’était un peu too much pour moi !), j’ai passé un bon moment en compagnie de Lucie et Aren qui ne font que jouer de malchance durant toute une année, après une rencontre digne d’une comédie romantique.

J’ai trouvé qu’Une nouvelle chance était une romance plutôt mignonne, fraîche et qui ne manque pas d’humour ni de fantaisie, pour peu que l’on arrive à entrer dans l’univers d’une auteure aux convictions religieuses très présentes. Si l’apparition de facétieux anges gardiens (au sens littéral du terme) ne vous fait pas peur, je ne peux que vous encourager à lire ce court roman !

books and butterfly courbe

L’ange de Marchmont Hall de Lucinda Riley

L’histoire

Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie. Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences. Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska…

Mon avis

Une nouvelle fois, Lucinda Riley nous ravit avec une saga familiale pleine de rebondissements et riche en émotions, qui nous entraine des années d’après-guerre au milieu des années 80, à travers le destin de Greta et de sa fille Cheska.

Si j’ai nettement préféré l’histoire de la mère à celle de la fille (la vie de Cheska est tellement mouvementée qu’elle finit par ressembler à un soap opera manquant parfois de crédibilité à mes yeux), j’ai quand même apprécié de découvrir ces destins de femmes malmenées par la vie.

J’ai particulièrement été séduite par l’histoire d’amour manquée entre Greta et David, tout en appréciant l’évolution de leur relation vers une amitié sincère qui résiste au passage du temps comme à toutes sortes d’épreuves. Lucinda Riley est vraiment très douée pour nous conter de belles histoires, parfois tragiques, mais toujours teintées d’une lueur d’espoir…

books and butterfly courbe

Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly

L’histoire

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est tout son quotidien qui va être bouleversé. De l’autre côté de l’océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale. Quant à l’ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes… Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbruck, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l’Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l’Histoire n’oublie jamais les atrocités commises.

Mon avis

Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux est un roman historique poignant qui évoque un sujet douloureux mais nécessaire puisque Martha Hall Kelly dévoile l’histoire méconnue des “Lapins de Ravensbrück”, ces femmes qui ont subi des expériences scientifiques terribles alors qu’elles étaient prisonnières du camp de concentration du même nom, lors de la Seconde Guerre mondiale.

C’est un ouvrage sombre qui ne peut laisser indifférent et que l’on ne peut oublier tant on se retrouve projeté dans la vie quotidienne des camps. Étant du genre sensible, j’ai trouvé que certaines scènes d’une grande violence rendaient le roman parfois difficile à lire, tout en étant intimement convaincue de la nécessité de partager un tel récit qui rend un hommage bouleversant à des femmes exceptionnelles dont le parcours doit être connu des nouvelles générations.

Martha Hall Kelly n’épargne pas son lecteur et lui raconte également une partie de l’Histoire qui n’est pas forcément mise en avant dans les manuels scolaires : en effet,  son récit ne s’arrête pas en 1945 mais évoque également les années sombres qui ont suivi la Libération, marquées par le procès de Nuremberg et par la reconstruction des rescapées. Une renaissance que l’on aurait pu croire impossible mais qui nous donne une belle leçon d’espoir.

books and butterfly courbe

Et vous, avez-vous lu l’un de ces livres ? Qu’en avez-vous pensé ?

Je serais curieuse de lire vos impressions mais aussi vos recommandations de lectures ! N’hésitez pas à partager tout cela avec moi en commentaire 🙂

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow