Mes dernières lectures #6

Mes dernières lectures #6

En ce début d’année, j’ai sorti de ma PAL deux romans jeunesse qui me faisaient énormément envie et dans lesquels j’avais placé de grands espoirs : Miroir, la suite de Paranoïa de Melissa Bellevigne que j’avais beaucoup aimé l’an passé et Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole, une petite romance young adult dont je n’avais lu que du bien.

J’ai donc été la première déçue de ne pas avoir apprécié ces deux livres autant que je l’aurais souhaité : si j’ai passé un bon moment (malgré quelques bémols), je n’ai pas eu les coups de cœur tant attendus !

image1(2)

books and butterfly courbe

Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole,

paru chez Hachette Romans

L’histoire

Poppy et Rune sont amoureux depuis l’enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourraient jamais les séparer. Jusqu’au jour où Rune part pour deux ans dans sa Norvège natale. Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune  ? Pourquoi coupe-t-elle les ponts, sans raison, sans explication  Rune a le sentiment qu’on lui arrache le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd. La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s’aimer  ?

Mon avis

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce roman a été une petite déception pour moi. Après tous les avis dithyrambiques que j’ai pu lire à son sujet pendant des mois, je m’attendais à plus, à mieux. Je ne vais pas vous mentir : c’est une romance jeunesse qui se lit bien, avec des personnages principaux plutôt mignons, mais si j’apprécie une dose de bons sentiments de temps en temps, je dois dire qu’avec Mille baisers pour un garçon j’ai frôlé l’overdose de guimauve.

Le secret qui entoure le silence de l’héroïne a déjà été abordé de (trop ?) nombreuses fois ces dernières années en littérature jeunesse, et je pense que la comparaison avec un certain best seller n’a pas joué en sa faveur. De plus, la relation entre Poppy et Rune m’a semblé factice, bien trop belle pour être crédible. Au lieu de m’attendrir, leurs petits mots doux répétitifs ont fini par me lasser.

Si j’ai apprécié l’écriture fluide de l’auteure et le message qu’elle a tenu à faire passer à travers son roman, l’intrigue en elle-même n’aura pas réussi à me toucher plus que cela : même dans le malheur, tout était vraiment trop parfait. Je n’ai pas réussi à y croire, du coup je n’ai pas réussi à m’émouvoir… Je pense que je relirai Tillie Cole un jour, mais je choisirai un titre destiné aux adultes cette fois.

books and butterfly courbe

Miroir (Paranoïa #2) de Melissa Bellevigne,

paru chez Hachette Black Moon

L’histoire

Qui est vraiment Judy Desforêt  ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer  ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie  ? Est-elle victime d’un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair  ?
Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante  ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme  ? Épuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité.
Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal.
Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire  ?
Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité  ?

Mon  avis

J’avais tellement aimé Paranoïa lors de sa sortie que j’ai été plus que ravie d’apprendre qu’une suite allait voir le jour ! Et au vu des réactions des lectrices, je me suis fait toute une montagne autour des rebondissements et autres révélations concernant Judy et son histoire atypique, singulièrement belle et surtout auréolée de mystères.

D’une manière générale, j’ai plutôt bien aimé ce roman : la plume de Melissa Bellevigne a gagné en assurance, même si j’ai regretté certaines longueurs et quelques répétitions. J’ai passé un bon moment en compagnie de Lisa, Alwyn que l’on redécouvre d’une certaine façon, et Judy – j’aurais d’ailleurs aimé lire davantage de chapitres présentant le point de vue de celle qui reste l’héroïne de cette histoire à mes yeux.

Par contre, j’ai quand même trouvé ce deuxième tome un cran en-dessous du premier : alors que Paranoïa nous laissait du début à la fin dans une espèce de flou artistique, avec des questions plein la tête et très peu de réponses (ce que j’ai personnellement adoré !), Miroir nous offre une perspective plus rationnelle, un côté terre-à-terre qui pour moi a ôté à l’intrigue une partie de son charme.

Cela dit, avec l’épilogue concocté par l’auteure, je peux vous dire que j’attends de pied ferme un troisième tome ! Quitte à lancer une nouvelle piste, il va falloir satisfaire ma curiosité de lectrice et aller jusqu’au bout cette fois 😉

books and butterfly courbe

Et vous, avez-vous lu l’un de ces livres ? Qu’en avez-vous pensé ?

Je serais curieuse de lire vos impressions mais aussi vos recommandations de lectures ! N’hésitez pas à partager tout cela avec moi en commentaire 🙂

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow